Cécile GOURLAOUEN BOURGIN

« C’est ce que je fais qui m’apprend ce que je cherche. » P. Soulages

Curieuse de toute forme de création, amoureuse des mots, dans ses œuvres tourmentées, mouvementées et équilibrées, Cécile mêle pigments, matière et écrit…

Le journal est au centre de son travail, elle l’exploite tant pour le message qu’il porte, que pour le matériau en tant que tel. Pour la trace, les traces qu’il laisse… A la fois médium et outil, elle le froisse, le déchire, le plie, l’altère puis le libère à sa façon, associé sur la toile à la peinture.

Le mouvement est suggéré par des lignes, des bandes de papier déchirées. Aplats de peinture, projections, empreintes, lignes au fusain, collages et bricolages donnent ensuite à l’œuvre sa pleine mesure. Cécile aime croiser les matériaux et les laisser la surprendre. Elle affectionne l’aléatoire et les hasards, jouer avec différents éléments picturaux et jouer de leur rencontre.

Les croisements, superpositions, enchevêtrements créent des points de  convergence et d’échanges, des routes, lignes de fuite vers un monde nouveau, libre, lumineux mais aussi surprenant, complexe et mystérieux.

Cécile fait, peint, crée, compose pour (se) chercher, (se) découvrir et (se) trouver. Car « Chercher ne signifie rien, ce qui compte c’est trouver » disait P. Picasso.

 
Exposition
11 avril – 26 avril 2015
du mardi au vendredi 16h30 – 18h30
samedi et dimanche 10h – 13h
et sur rendez-vous
Vernissage
samedi 11 avril à 11h00
Cécile-piquée

Les commentaires sont fermés